• Accueil
  • > LA COULEUR OU CHROMO THERAPIE

LA COULEUR OU CHROMO THERAPIE

reportage par TVFIL 78

 

Le bien être par les couleurs : La couleur thérapie

La couleur thérapie ou chromothérapie est devenue une option simple, économique et performante à la fois.

« Vivre dans la lumière », un choix aussi profitable que souhaitable. Surtout lorsque son état physique comme psychique en profitent pleinement !

La lumière est à l’origine de la vie sur la terre. Tout être privé de source lumineuse va dépérir, même si l’on pourvoit à ses besoins vitaux.

Les ondes « Couleurs »  sont aussi de puissantes énergies. Chacune d’elles émet des vibrations spécifiques, qui influencent les cellules vivantes. La lumière est, certes, vue par les yeux mais traverse aussi la peau, les muscles et les os.

 

Qu’est-ce que la couleur thérapie ?

La couleur thérapie désigne un ensemble de techniques thérapeutiques utilisant les propriétés de la lumière colorée afin de provoquer des réactions d’ajustement physiologique favorables au maintien ou au rétablissement de la santé. Ce système basé sur des principes simples de biologie et de physiologie est lié aux lois de la lumière, de l’optique et des phénomènes électromagnétiques.

 

Une méthode de soin moderne qui est vielle comme le monde !

La lumière est à l’origine de la vie sur la terre. Tout être privé de source lumineuse va dépérir, même si l’on pourvoit à ses besoins vitaux. Les ondes que nous appelons « Couleurs » ne sont pas seulement agréables à regarder. Ce sont aussi de puissantes énergies. Chacune d’elles émet des vibrations spécifiques, qui influencent les cellules vivantes. Certes, les yeux comptent parmi les organes les plus sensibles aux rayons colorés, puisqu’ils recueillent les informations visuelles et les transforment en signaux qui sont ensuite décryptés par le cerveau. Mais la lumière traverse aussi la peau, les muscles et même le squelette, déclenchant des modifications chimiques des tissus. Le monde et l’homme sont constitués d’énergies imperceptibles, le corps humain reçoit les ondes des différentes couleurs, qui ont la capacité de le nourrir et de le soulager.

 

Les chromo-thérapeutes disposent d’une large palette de techniques, dont certaines remontent à des époques ancestrales

• Les Egyptiens se soignaient déjà en buvant une eau « thérapeutique » longuement exposée aux rayons du soleil dans une bouteille de verre teinté.

• Les Chinois se réfèrent à la coloration du visage pour établir leur diagnostic.

• La médecine ayur-védique, originaire de l’Inde, considère que les chakras, ces sortes de plexus nerveux localisés sur divers endroits du corps, agissent comme des prismes, en rassemblant et renforçant la couleur qui nous entoure.

 

Indications

La prescription de lumière colorée s’avère particulièrement indiquée dans les cas suivants : Vieillissement prématuré de la peau, instabilité d’humeur, baisse d’énergie, fatigue, dépression, anxiété, dérèglement du cycle de la veille et du sommeil, obésité, déficiences immunitaires, troubles menstruels, baisse du désir sexuel, troubles de la personnalité et troubles de l’attention, migraine, gonflement des extrémités, abus de drogues, tendances suicidaires, problèmes articulaires, fracture, brûlure, blessure, etc., et bien d’autres encore, la liste est loin d’être exhaustive.

 

Principes de fonctionnement :

Certaines couleurs, comme les couleurs chaudes, augmentent le flux énergétique et tonifient les tissus, d’autres couleurs, comme les couleurs froides, ralentissent ce flux. Les couleurs neutres ont la particularité de nettoyer et de drainer l’énergie alors que les couleurs mixtes sont régénératrices, nutritives, protectrices et cicatrisantes.

La couleur thérapie offre toute une série de plans thérapeutiques qu’il est aisé de suivre point par point. D’autre part, elle encourage à respecter une approche plus intuitive où le ressenti du praticien est largement mis à contribution. Cette technique s’intègre aisément aux disciplines de soins traditionnelles et aux méthodes de traitements complémentaires. En raison de sa grande efficacité thérapeutique et du fait qu’elle est parfaitement indolore, la couleur thérapie est très bien accueillie par les patients, c’est pourquoi elle mérite toute l’attention des thérapeutes et des médecins énergéticiens.

 

À qui s’adresse l’étude de la couleur thérapie et de la symbolique des couleurs ?

A TOUS !  Elle s’adresse à tous car les couleurs concernent tout le monde, chacun peut profiter de l’étude de la symbolique des couleurs.

 

La Méthode

Les couleurs induisent un processus d’auto-guérison. C’est l’organisme lui-même qui, réveillé par l’onde colorée, va se donner les moyens de régler le trouble en stimulant l’énergie déficiente ou, à l’inverse, en calmant l’énergie excédentaire. Plus communément, une séance de Couleur Thérapie consiste à projeter des rayons de lumière colorée à l’aide de puissants projecteurs, de stylets ou de torches lumineuses. Les étudiants peuvent se procurer ces lampes dans notre institut spécialisé ou les fabriquer en suivant les indications données dans nos cours. Certains de nos praticiens focalisent la couleur sur une région du corps ciblée, par exemple, sur les points de réflexologie ou d’acupuncture. D’autres proposent aux patients un véritable bain de couleur, façon séance de solarium, ou une irradiation des yeux.

a lumière colorée, diffusée ou pulsée à l’aide de lampes spécialement conçues, est prescrite sous forme de bains de lumières colorées. Elle peut être appliquée :

  • Au niveau de la sphère visuelle.
  • Globalement sur tout le corps.
  • Localement sur les organes ou les structures affectées.
  • Par voies réflexes au niveau des oreilles, des pieds, des mains, des yeux, du nez ou des dents.
  • Par apport de lumière dans les grands circuits énergétiques que constituent les méridiens d’acupuncture.

 

Choix des Couleurs

Tout l’art du chromo-thérapeute consiste à identifier l’organe ou la zone à soigner, à sélectionner les couleurs appropriées et estimer le temps d’exposition nécessaire. Cela est maintenant facilité grâce au « Test des Couleurs » de Pierre Van Obberghen.

La base de la séance repose sur le test des couleurs :

il s agit de garder et rejeter des couleurs dans chaque ligne d’un tableau. on entre les résultats dans un logiciel, qui détermine par des calculs « la couleur de résonance harmonique », celle qui nous fait du bien et, à l’opposé, celle qui nous est désagréable, parce qu’elle évoque les zones de traumas et de stress dans l’organe correspondant.

La séance de Couleur Thérapie est gérée à l’aide d’un appareil spécialement dédié, contrôlé par ordinateur, capable de produire 16 millions de couleurs !

L’ordinateur lit le test des couleurs du client et produit une séance de couleur thérapie spécialement conçue pour lui.

 

Un grand pas pour la science !

Ces dernières années la couleur thérapie a fait l’objet de recherches médicales et scientifiques sérieuses, elle fut aidée en cela par la NASA. Celle-ci, lors d’un vol spatial s’est rendu compte qu’un astronaute ayant travaillé avec les mains placées sous une source de lumière rouge, avait cicatrisé beaucoup plus rapidement que prévu. En effet, l’astronaute en question a, de façon totalement inattendue, guéri d’une blessure à la main qui aurait dû attendre son retour sur terre pour être parfaitement résorbée, car dans les conditions de microgravité des vols spatiaux la cicatrisation est très lente.

L’agence spatiale s’est demandé si cette guérison n’était pas le fait de la lumière rouge utilisée pour l’expérience. Elle a préconisé au département de microchirurgie plastique du collège médical de Wisconsin de faire des recherches sur ce type de lumières colorées. Celles-ci ont confirmé l’extraordinaire pouvoir cicatrisant de la couleur rouge. Ces recherches extrêmement complètes et sérieuses ont fait l’objet de nombreuses publications scientifiques qu’il est aujourd’hui possible de consulter sur internet.

 

En pratique :

Cela consiste à projeter des rayons lumineux colorés, obtenus par passage d’une lumière blanche à travers des filtres sélectionnant dans le visible des longueurs d’ondes précises, perçues à l’œil comme des couleurs. Des longueurs d’ondes bien précises de la lumière sont utilisées et le temps d’exposition ou d’irradiation est essentiel car des temps différents entraînent des résultats opposés.

 La chromothérapie lumineuse s’utilise à trois niveaux :

  • Directement au niveau d’une affection

Dans le cas où l’agent pathogène vient de l’environnement :

en traumatologie, pour le traitement des algies suite à traumatismes comme par exemple les séquelles de traumatisme crânien ;

en rhumatologie sur les arthroses, arthrites, tendinites…

en dermatologie pour la traitement des zonas, herpès, cicatrices de brûlures ou post-chirurgicales…

  • Au niveau oculaire

Par une action de régulation « centrale » au niveau des yeux, l’effet à la fois psychique et physique. Ce type d’application sera particulièrement adapté aux traitements liés à l’anxiété, les dépressions, le stress, le troubles du sommeil mais pourra aussi être utilisé par exemple pour le traitement d’insolation, ou d’état de choc.

  • Au niveau des points d’acupuncture

Le point d’acupuncture sur lequel est appliqué le rayon lumineux est déterminé préalablement au traitement : pour des pathologies lourdes, on utilise les différentes longueurs d’ondes de la chromothérapie sur des points d’acupuncture. Chaque point utilisé a une localisation définie par des calculs mathématiques et c’est l’association du point d’acupuncture et de la longueur d’onde utilisée qui permet de déterminer l’effet global du traitement.

Laisser un commentaire




Monpetitmondesurinternet |
Comment j'ai évité l&#... |
Medicassimo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tatianabypass
| Hugenot
| Ma sleeve et moi